Retour sur le repas de Solidarité avec la famille Bouras du samedi 11 mars à Strasbourg en vue de la Cour de Cassation.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci à toutes les personnes venues à ce repas, à celles qui ont contribué au pot commun en ligne. Merci au CLASH – Convergence des Luttes Anti-Spéciste et Humaines pour tout le soutien apporté à notre collectif durant ces derniers mois, et particulièrement pour cette soirée, les desserts vegan étaient excellents. Merci aussi aux musiciens pour ce chouette moment musical! Merci à tous et toutes pour votre solidarité, ça nous renforce, et ça permet de continuer de propager du sourire, malgré tout!

Un énorme merci au groupe de rap Strategie de paix qui durant le Molodoi Prison Blues #4 Lyre le temps / Stratégie de paix organisé par le Genepi Strasbourgi et qui se déroulait juste à côté, a porté le t-chirt du collectif, et rappelé l’histoire de Hocine, tué menotté d’une balle dans la tête par un gendarme sur l’A35 entre Strasbourg et Colmar! C’était en 2014, et aujourd’hui, la famille Bouras n’est pas toute seule. Merci pour ce soutien, et de propager cette mémoire des luttes via la musique, contre les crimes policiers et ce système d’inégalités sociales! Ni oubli, ni pardon!

Publicités

Nouveau clip de Kiddam : Rage Against The Facism

Nouveau clip de Kiddam, qui s’était déplacé à Colmar le 04 septembre dernier pour soutenir le Collectif ! Toujours là pour les familles et dans nos luttes!

«Comme des Traoré, des Dieng ou des Bouras»

Merci frérot

Merci également à Skalpel x Akye x Many The Dog, pour la dédicace de son dernier clip ACAB

« De Ferguson à Paris, de Clermont à Colmar, on applaudi quand un gamin te traîte de connard…« 

Concert de Solidarité contre les repressions du 03 mars au CAJ Molodoï

Le vendredi 03 mars 2017, nous avons étés invité.e.s à participer au « Concert de solidarité contre les répressions » organisé en co-production par les associations AFA Strasbourg, et Lucha y Fiesta, ainsi que le syndicat Solidaires Alsace, au Centre Autonome Jeune Molodoï à Strasbourg. Ce chaleureux moment a regroupé beaucoup de collectifs et d’individu.e.s, venus de plusieurs endroits de l’Alsace, jusqu’à l’Allemagne. Il y avait de la joie et de l’énergie, il y avait de la détermination à continuer de mener des luttes, et pour cela à se serrer les coudes ensemble! Une ambiance comme cela, ça fait du bien!

Des comptes-rendus publiés ici et là, chacun soulignant notre présence et participation, sur Mediapart, et Feuille de Chou, mais aussi du Collectif contre la radiation de la SNCF de Christophe et Mathieu.

Cet événement nous a apporté beaucoup de soutien, et nous renforce dans ce qu’on fait. Nous avons pu nous exprimer, être visible, et échanger avec beaucoup de monde tout au long de la soirée. C’était encore un beau moment d’hommage pour Hocine, big up particulier à Kadaz et à la team 47 Ronins! Merci aussi à la Triad prod’ pour le don de CD et à toutes les autres personnes qui ont directement contribué à notre pot commun! On reste ensemble, le combat continue! Un énorme merci à tout le monde! Aux proches, aux soutiens, aux organisateurs et organisatrices, aux personnes qui ont  de toutes les manières contribué à la soirée, à celles qui nous ont régalées, aux oreilles attentives, aux sourires, aux artistes, aux militants et militantes, aux personnes qui ne se laissent pas faire… Une pensée pour les personnes enfermées qui n’ont pas pu être à nos côtés ce soir alors qu’ils ou elles l’auraient voulu…

On ne lâchera rien!

Rendez-vous à Strasbourg ce samedi 11 mars au soir pour partager avec notre Collectif un repas de solidarité ensemble à Portes Ouvertes en soutien à la famille Bouras en vue de continuer à récolter des fonds pour la Cour de Cassation, puis au CAJ Molodoï où ce même soir il y aura une soirée MOLODOI PRISON #4 organisée par l’association Genepi, nous invitons à la rejoindre après le repas. Et retrouvez-nous aussi au Food Not Bombs de ce mercredi à Strasbourg, de 19h à 21h au Faubourg National pour continuer à échanger autours d’un bon repas.

17190565_1277042809040718_1284020743771457954_n.png

Vous pourrez en profiter pour réserver votre place de bus pour venir à la marche du 19 mars à Paris, départ de Strasbourg/Colmar. Prévoir le couchage, le voyage sera long, à l’image de notre combat, mais participer à cette Marche pour la Justice et la Dignité sera une étape importante au vue du contexte d’urgence où nous sommes.

#LibérezBagui!

Pour qu’il n’y ait plus de mort.e.s ou de blessé.e.s demain par les forces de l’ordre, d’arrestations et de condamnations injustes! Renforçons dès maintenant nos solidarités pour le meilleur!

Sortie du livre « 100 portraits contre l’état policier » du collectif Cases rebelles

Le livre « 100 portraits contre l’état policier » du collectif Cases rebelles vient de paraître aux éditions Syllepse.

16830280_1719266538313997_1620364461_n

Un énorme merci pour ce beau travail! Notre Collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras va faire une commande rapidement pour avoir un stock à disposition en Alsace, et lors de nos prochains événements publics !

11176066-18565831.jpg

100 portraits contre l’état policier
(Cases rebelles)
ISBN : 978-2-84950-544-1
Paru en Février 2017
Collection « Arguments et mouvements »
Editions Syllepse

« Ce que nous attendons des portraits ? Sans doute qu’ils interpellent. […] Des peintures murales politiques et culturelles chicanas ou irlandaises, en passant par le graff qui honore traditionnellement ses morts en les peignant dans la rue, le portrait des défunts réaffirme leur place et leur présence dans la communauté, leur empreinte sur elle. Il dit l’amour, le refus d’oublier et le désir de faire avec les morts. Ceci veut aussi dire, agir en conséquence. Garder vivant le souvenir de ces existences précieuses nous engage à la lutte, nous rappelle à notre devoir de vivant·es qui est de lutter pour la vérité et la justice pour celles et ceux parti·es.
L’art populaire, militant, de l’affiche on le retrouve dès les premières mobilisations des populations non-blanches en France pour Mohamed Diab en 1972 ou Malika Yazid en 1973 par exemple. Les marches contre les crimes racistes et sécuritaires ont elles aussi très rapidement intégré des portraits brandis des victimes. […] Ces portraits réaffirment aussi le caractère sacré de la vie, bafoué par la mort brutale. Ces vies volées ne sont pas seulement les symptômes d’une violence d’État : il s’agit d’individu·es qui avaient des rêves. Des personnes sensibles qui étaient aimables et aimées. Et ces morts auraient pu être évitées. »

Ce livre rend visible le flux permanent de personnes qui meurent victimes de l’État policier français de 1947 à aujourd’hui.
Elles ont été étouffées, abattues, percutées, battues à mort, lors de contrôles, d’arrestations, d’expulsions, de mouvements sociaux ou de manifestations, par les forces de l’ordre. D’autres encore sont mortes en prison.
Les auteur-es s’emparent de la forme du portrait militant, hérité de l’art mural, du graff, d’artistes comme Emory Douglas, et réactivé dans les mouvements actuels contre les violences policières aux États-Unis, par Oree Originol notamment.
Le dessin rompt avec la froideur clinique de la liste des morts. Sous forme d’affiche, il est une tentative de reprendre la rue et ses murs.
Le récit des circonstances et des suites judiciaires permet de saisir comment toutes ces petites histoires, souvent tombées dans l’oubli, forment la grande Histoire de la domination policière en France et son caractère à la fois de classe, raciste et colonial.
Les dessins se veulent aussi porteurs d’amour pour les victimes et de solidarité pour leurs proches.

Le livre est aussi en vente dans la boutique en ligne Bboykonsian : 100 portraits contre l’état policier (Cases rebelles)

 

Campagne de soutien du collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras

16788101_757831494393574_230954511_n

Le Collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras essaye de récolter des fonds financiers afin d’aider la famille Bouras pour les frais juridiques engagés, et à venir, vu que l’affaire est engagée en Cour de Cassation suite à la confirmation du Non-lieu prononcé en Appel le 08 septembre 2016 à Colmar.

Nous avons ainsi ré-imprimé à la main  des T-shirt que nous mettons en vente à prix libre à partir de 10€ ( Colmar/Strasbourg) mais aussi des débardeurs rouges à partir de 15€ et des pulls gris à partir de 20€

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petit aperçu du travail d’équipe réalisé cet automne et cet hiver (oui c’est du fait main!)

Toutes tailles – T-shirt couleur Blanc/Noir + Débardeurs rouges

N’hésitez pas à nous en demander, et à ouvrir d’autres points de distribution. Toute aide et soutien est vital dans ce combat pour maintenir et instaurer ce rapport de force bien inégal contre le racisme d’Etat, les violences policières et leur impunité.

Toute proposition  d’événement permettant d’exposer l’histoire de Hocine et la lutte du collectif et de récolter des fonds financiers est bienvenue (concerts, expositions, événements militants, rencontres publiques, animations de rues, etc.) Le soutien peut aussi passer par la mise à disposition de tracts, la vente de T-chirt, la présence de la famille et/ou de membres du collectif à différentes occasions, la diffusion des informations via le blog et la page facebook, le bouche-à-oreille, les rassemblements, les productions artistiques, etc.

Nous avons également mis en place un pot commun en ligne, permettant de récolter vos dons pour la famille Bouras. N’hésitez pas à le faire tourner.

www.lepotcommun.fr/pot/zsttyl4p

Merci d’avance à tous et toutes qui nous permettez de ne pas baisser les bras!

On ne lâchera rien!

13697275_1055222177889450_3532906190366563086_n

Emission de radio avec le collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras et morceau de musique en hommage à Hocine : « La police assassine »

Emission radio de l’Envolée – Pour en finir avec les prisons – du 30 septembre 2016, avec l’interview en direct de la maman de Hocine Bouras et le Collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras :

En écoute ici

Merci à l’artiste Sans-Tièp pour le morceau « La Police Assassine », créé et enregistré derrière les barreaux – en collaboration avec Fréquence Paris Pluriel 106.3 et L’Envolée – qui rend hommage à Hocine Bouras, et à notre combat contre les meurtres et violences racistes et sécuritaires. Tout notre soutien à lui aussi, et à celles et ceux qui purgent des peines depuis trop longtemps à cause de la justice à 2 vitesses. Merci à l’émission de radio l’Envolée de nous avoir permis cet échange!

Courage, force et détermination! La Police assassine en toute impunité, mais n’oublions pas que la prison tue aussi. Nous ne nous laisserons pas faire face à ce permis de tuer.

4 septembre 2016 : Evénément de soutien à Colmar par le collectif Vérité et Justice pour Hocine

 

14064065_1091694970908837_4626849241929019377_ntracthb-4septtracthb-4sept2

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/88888

 

 

Message de soutien du collectif Ferguson in Paris:

« #Racisme systémique et #meurtrespoliciers. #HocineBouras
« Un nouveau rassemblement s’est tenu à Colmar deux ans après la mort de Hocine Bouras tué par un gendarme à qui la “justice” a accordé un non-lieu! Le 8 septembre une nouvelle décision de justice est attendue par la famille de Hocine et tous ses amis. Si par malheur le crime n’était pas reconnu et sanctionné, comme c’est arrivé des dizaines de fois pour d’autres Noirs ou Arabes tués par la police, l’engagement est déjà pris de poursuivre le combat! C’est ce que la mère de Hocine a dit, ainsi que Amal Bentoussi dont le frère a été tué il y a quatre ans et réclame avec bien d’autres Justice et vérité quand “Notre police assassine”. »

14225465_505624906313571_176750312617506012_n