Marche des Solidarités – 17 mars 2018 – Paris

27750081_335998963583605_161976476917811757_n

Samedi 17 mars à Paris, plusieurs milliers de personnes ont manifesté de la place de l’Opéra à celle de la Bataille-de-Stalingrad lors de la « Marche des Solidarités » contre le racisme d’Etat et ses conséquences. Il y faisait froid, et il fallait s’armer de courage pour braver la tempête de neige et l’humidité glacée pour participer à ce grand rassemblement. Du courage, les personnes présentes n’en manquent pas, car c’est toute l’année et au quotidien qu’elles subissent et combattent ce pourquoi elles se sont rassemblées ce jour-là. On y retrouvait les familles de victimes des meurtres commis par des policiers et gendarmes, ainsi que de nombreux autres collectifs luttant contre les politiques discriminatoires, la fanfare invisible et autres.

La maman de Hocine Bouras était également présente dans le cortège, (comme c’est le cas depuis 2015 et 2016 ) à l’occasion de cette journée internationale contre les violences policières. Des militant.e.s de Strasbourg et alentours l’ont accompagnée en arborant avec elle tout au long du cortège la banderole : « Vérité et Justice pour Hocine Bouras ». Elle a pu prendre la parole sur le village des Associations pour parler de son combat qu’elle mène aujourd’hui à la Cour Européenne des Droits de l’Homme suite au non-lieu délivré en janvier de cette année par la Cour de Cassation pour le gendarme ayant tué son fils d’une balle dans la tête, Hocine Bouras. Nous rappelons que Hocine avait 23 ans au moment des faits, il était menotté dans le dos et en situation de transfert vers le Tribunal de Colmar quand le gendarme volontaire l’a abattu sur le bord de l’autoroute A35. Elle va avoir besoin de soutien pour les temps à venir, notamment du soutien financier pour couvrir les nouveau frais judiciaires à venir, car rien n’est gratuit, surtout pas la Justice…

Une marche en hommage à Marielle Franco a également rejoint cette marche des Solidarités.

29260937_379796185764219_2508938797027164160_n

Vous trouverez un compte-rendu de cette marche écrit par Fumigenes.mag sur ce lien –> http://www.fumigene.org/2018/03/18/marche-des-solidarites/

Et une émission de radio qui donne la parole aux organisateur.trice.s de cette marche : https://quartierslibres.wordpress.com/2018/04/04/emission-radio-quartiers-libres-retour-sur-la-marche-de-solidarites/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le même temps, des manifestations contre les violences policières et le racisme se sont déroulées dans plusieurs villes de France ( comme à Marseille par exemple ) mais surtout dans près de soixante-dix villes dans toute l’Europe.

  • 15 mars 2018 : Mam M’Baye Diaye, vendeur à la sauvette de 35 ans décédé à la suite d’une course-poursuite avec la police municipale. Quelques centaines de manifestants en colère s’étaient rassemblés et ont invectivé les forces de l’ordre déployées aux cris de « police assassine ».
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s