Soutien à Amal Bentounsi. Justice pour Amine. Stop au Permis de tuer des forces de « l’ordre »!

17097370_10154079929010882_8364889228384361763_o

Du 6 au 10 mars 2017 se tiendra aux assises de Paris, le procès en appel du policier Damien Saboundjian qui a tué Amine Bentounsi d’une balle dans le dos.

Il a été acquitté lors d’un premier procès qui a eu lieu l’année dernière, le président de la cour d’assise celui qui influence les jurés n’était autre que Jean Marc Heller ce meme magistrat qui avait prononcé un non-lieu dans l’affaire de Ali Ziri.
Ce premier procès à permis de révéler de nombreuses incohérences, du racisme dans les écoutes téléphonique, son collègue qui s’effondre à la barre en avouant son mensonge, alors que tout était à charge contre ce policier, malgré les 6 témoins qui affirment avoir vu Amine courir et tomber face contre terre, ils diront tous qu’à aucun moment Amine ne s’est retourné et n’a porté atteinte à la vie de ce policier.

Un fait rarissime le procureur a fait Appel de cette décision.

Rendez-vous du 6 au 10 mars 2017 aux assises de Paris pour la Vérité et la Justice pour Amine mais aussi pour toutes les autres familles.
Sans justice nous ne serons jamais en paix.
Merci de partager l’info au max

Page facebook : Justice pour Amine

17098602_1904464256435530_8941361387323375275_n

Amal Bentounsi, militante contre les violences policières et fondatrice du collectif Urgence notre police assassine, a déposé une plainte contre X pour diffamation, mercredi 25 janvier. Elle vise Franck Marlin, député-maire Les Républicains d’Etampes (Essonne), pour sa proposition de loi sur l’assouplissement des règles de légitime défense des policiers, et les 65 autres députés cosignataires.

Actuellement, la légitime défense est encadrée par les principes de nécessité, de proportionnalité et de simultanéité. « Les policiers doivent donc attendre d’être la cible d’un tir avant de pouvoir riposter », traduit la proposition de loi, déposée le 9 novembre 2016 à l’Assemblée nationale. Et d’ajouter, en exemple : « Cette insécurité juridique est malheureusement confirmée par la qualification d’homicide volontaire retenue par le parquet de Bobigny à l’encontre d’un policier, après le décès d’un homme recherché pour des vols à main armée lors d’une intervention à Noisy-le-Sec, le 21 avril 2012. »

Or, pour Amal Bentounsi, cette phrase fait clairement allusion à l’affaire qui concerne son frère, Amine. Celui-ci a été tué d’une balle dans le dos par un gardien de la paix du commissariat de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), le 21 avril 2012.

Source: FranceInfo

Comme toujours, soutien à Amal dans ce combat, le notre! Rétablissons les vérités!

Elles commencent par les mots. De là viendra la vraie justice, pas celle qui est aujourd’hui encore complice de meurtres racistes et de lois sécuritaires. Amine, comme Hocine, et tant d’autres ont étés tués alors qu’ils n’étaient pas armés, par des policiers/gendarmes , l’un de balles dans le dos, l’autre d’une balle dans la tête alors qu’il était menotté. Et ils osent parler de « légitime défense »! Qui sont les victimes, qui sont les meurtriers? Qui était équipé, a dégainé, et utilisé son flingue pour tirer sur quelqu’un de non armé? Qui trouve ce cadre de « légitime défense » aujourd’hui trop contraignant pour pouvoir continuer d’exercer son droit à tirer sur des personnes ?

La vérité, c’est que ce sont toujours les victimes des meurtres commis par des policiers, gendarmes et matons qui sont décrites comme armées, et dangereuses. Les articles de journaux parlant de Hocine Bouras suite à sa mort brutale l’ont longtemps décrit comme un « braqueur », référence au chef d’accusation qui le menait ce jour-là au tribunal… En omettant bien de dire qu’il était menotté au moment des faits!

Stop au permis de tuer!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s