Vu sur le site Etatdexception : « Racisme et permis de tuer en France et en Palestine occupée »

Extrait

« Al-Khalil, Noisy-le-Sec, Grasse.

France, Palestine occupée.

Jénine, Clichy-sous-Bois, Villiers-le-Bel, Gaza.

On n’y meurt pas à la même fréquence, mais la douleur est dans chaque cas identique.

Identique pour les mères qui pleurent leurs enfants.

Identique pour les opprimés qui vivent du mauvais côté du Mur de la honte.

Ou du Périphérique.

France, Palestine occupée. Deux espaces. Deux histoires.

Mais un même racisme.

Une même islamophobie.

Une même déshumanisation.

Et une même justice de classe/race, qui salit la mémoire des morts. Et transforme les victimes en coupables grâce au même régime de justification. »

Article à lire en entier ici

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s