Marche Blanche rassemblant 300 personnes le 07 septembre 2014 à Colmar

Alors qu’une partie de la famille de Hocine est allée en Algérie pour l’enterrement, une 2e Marche Blanche rassemble 300 personnes le 07 septembre 2014 à Colmar, avec pour banderole de tête de 3mètre « Justice pour Houcine ».

Le parcours a traversé le centre-ville de Colmar, et fait deux arrêts symboliques devant le tribunal et devant la préfecture. Les participants dénoncent une « bavure » et « demandent que justice soit faite ». La manifestation s’est déroulée dans le calme et la dignité.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce qu’a dit la presse locale pour cette 2e marche blanche pour Hocine à Colmar :

« Hocine Bouras, Colmarien de 23 ans, est mort mardi 26 août d’une balle dans la tête, tirée par un gendarme, lors de son extraction de la maison d’arrêt de l’Elsau vers le tribunal de Colmar, où il devait être entendu par un juge d’instruction dans le cadre d’une enquête autour d’un double braquage d’un fast-food au mois de mai. »

Le journaliste dit que Hocine est mort d’une balle dans la tête, tirée par un gendarme, au lieux de dire que « le gendarme a tué Hocine en lui tirant une balle dans la tête » Ce type de formulation journalistique est représentatif du traitement quant à ce cas de meurtre policier : à savoir l’écartement de la reponsabilité du gendarme. En effet, le gendarme ayant tiré la balle sera placé sous le statu de « témoin assisté » au lieu d’être placé en « violence volontaire/involontaire ayant entraîné la mort » Comme s’il avait assisté à la mort de Hocine par son arme, et ne l’avait pas directement provoqué étant le porteur d’arme et celui qui a appuyé sur la détente… En revanche, le motif du jugement pour lequel devait passer Hocine Bouras est précisé, faisant passer Hocine pour un dangereux criminel armé jusqu’aux dents… Alors que ce dernier n’a pas été reconnu coupable, puisqu’il devait passer en jugement l’après-midi, et que les circonstances des faits dont il a été accusés sont loin du portrait-cliché-gangster qu’on pourrait s’en faire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s