Du soutien en période de Ramadan

#RamadanJour10 #RappelerPourNePasOublier
Aujourd’hui, toutes nos pensées et nos prières vont à la famille de Hocine Bouras (décédé le 26 août 2014) Allahi rahmo. Soutien à sa famille , sa maman Habiba Rabah et à son Collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras qui luttent pour la vérité #veritepourhocine
#HocineBouras#Invocation#Ramadan#priere

Merci Abd El Majid pour ce soutien.

Confinement – Infirmières – Prison Elsau – Solidarité !

Un article composé de photographies qui nous a particulièrement tenu a cœur de relayer sur notre page facebook, pour l’implication de proches de notre Collectif, mais aussi pour ré-affirmer notre solidarité avec les enfermés : >>>http://hanslucas.com/amirdass/photo/33020 <<<

Momo (Mohamed) est un restaurateur dont le restaurant est fermé depuis le premier jour de confinement. Il décide de s’engager auprès d’associations et de collectifs pour apporter son aide, en découpant du tissu qui servira à la fabrication de masques. Momo a aussi rallumé son four pour préparer des pizzas au personnel soignant. Il livre quelques cliniques et hôpitaux, et aujourd hui, il livre les infirmières de la maison d’arrêt de l’Elsau, à Strasbourg.

Notre Collectif soutient de tout cœur cette initiative. Nous n’oublions pas que la prison de l’Elsau a été – et n’aurai jamais du l’être – la dernière demeure de Hocine, tué menotté sur l’A35 d’une balle en pleine tête lors d’un transfert le 26 août 2014.

En ces périodes de confinement, les conditions de vie des prisonnier.e.s sont durcies, mais rien n’y est réellement fait pour les protéger de la propagation du virus.

Tout notre soutien avec les personnels soignant.E.s qui y travaillent, avec les bénévoles solidaires, et avec les détenu.e.s, car la prison ne rime pas forcément avec la justice, et que celle-ci broie souvent plus de vies qu’elle ne prétend en sauver…

Nous relayons aussi L’émission quotidienne de L’Envolée journal pour faire circuler les informations de ce qui se passe à l’intérieur des prisons et des CRAs, et pas seulement avoir la parole officielle et dominante.

11 avril… la date d’anniversaire de Hocine

Message posté par Fatiha, la maman de Hocine, sur la page de son Collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras en ce 11 avril 2020 :

26793765_1861439857429997_915169134_n

Aujourd’hui c’est ton anniversaire et comment oublier ce visage se regard comme le tiens hocine allah yarhmo. Que justice soit fait un jour 😢😢

Merci à vous pour les nombreux messages laissés en souvenir et en soutien ce jour-là. Merci de continuer à faire vivre sa mémoire. Comme l’ont régulièrement rappelé des membres de sa famille, Hocine était un homme de sourire. Merci de ne pas l’avoir oublié. Nous avons besoin de toute votre force dans ce combat contre l’oubli, et pour que cette disparition brutale ne puisse plus se reproduire.

Marche des Familles contre les violences policières

86696661_790417684702065_9058407668774862848_o

Rendez-vous le 14 mars à Paris, pour la Marche de la Journée internationale contre les violences policières.
➡️ Marche des Familles contre les violences policières

Retrouvez l’Appel des familles contre l’impunité des violences policières,pour l’interdiction des techniques d’immobilisation mortelles et des armes de guerre en maintien de l’ordre

➡️https://www.change.org/p/laissez-nous-respirer-appel-des-familles-contre-l-impunit%C3%A9-des-violences-polici%C3%A8res

Cette initiative est lancée par le Collectif Vies Volees, le comité La vérité pour Adama, la famille Dieng et le comité Vérité et Justice pour Lamine Dieng (Paris, 20e), la famille d’Abou Bakari Tandia (Courbevoie, 92), la famille de Tina Sebaa (Saint-Fons, 69), la famille de Baba Traoré (Joinville-le-Pont, 94), la famille d’Abdelhakim Ajimi (Grasse, 06), la famille de Mahamadou Marega (Colombes, 92), la famille de Mahamadou Marega (Ivry, 94), la famille de Youcef Mahdi (Melun, 77), la famille d’Angelo Garand et le collectif Justice Pour Angelo (Blois, 41), Awa Gueye et le Collectif Justice et Vérité pour Babacar Gueye (Rennes, 35), le comité Justice Vérité Pour Wissam El Yamni (Clermont-Ferrand, 63), le comité Vérité et Justice pour Gaye Camara (Champs-sur-Marne, 77), le Collectif Selom Matisse (Lille, 59), le comité Justice pour Ibrahima Bah (Villiers-le-Bel, 95), le comité Vérité pour Curtis,(Massy, 91), le comité Verité & Justice Pour Morad Touat (Marseille, 13), le comité  Justice pour Liu Shaoyao, (Paris, 19e), le comité Vérité et Justice pour Ali Ziri, (Argenteuil, 95), Haby Koumé sœur d’Amadou Koumé (Saint-Quentin, 02), les parents et la sœur de Rémi Fraisse ( Ni oubli, ni pardon pour Rémi Fraisse), le collectif Vérité et Justice pour Mehdi,(Vaux-en-Velin, 69), Florica Floarea et le comité Vérité et Justice pour Dorel (Vigneux-sur-Seine, 91), Salah Zaouiya et l’association Mémoire Jawad Zaouiya (Mantes-la-Jolie, 78), Justice pour Mehdi Bouhouta (Vaux-en-Velin, 69), la famille Touré et le comité Vérité et justice pour Zakaria (Troyes, 10), Syakha Traoré, frère de Bouna (Clichy-sous-Bois, 93), Geneviève Legay (Nice, 06), Franck Lambin, père d’Allan (Saint-Hilaire-des-Landes, 35), Vérité et Justice 31 (31), Fatiha, mère d’Hocine, et le comité Vérité et Justice pour Hocine Bouras (Colmar, 68), Milfet, fille de Zineb Redouane, l’Assemblée des blessés et les Mutilés pour l’exemple.

Cédric Chouviat est le premier mort de l’année à cause de violences policières. Sera-t-il le dernier de la longue liste des personnes tuées par les forces de l’ordre ? Les statistiques des années précédentes nous font craindre que ce ne soit pas le cas. 26 décès en 2019, combien en 2020 ?

Nous apportons tout notre soutien et notre entière solidarité à la famille de Cédric pour qu’ils obtiennent la paix et la justice qu’ils demandent.

(…) Ce ne sont pas des « bavures » ni des « dérapages » mais des pratiques régulières autorisées par un État qui assume de pouvoir blesser grièvement, mutiler ou tuer un homme pour un contrôle d’identité.

C’EST POURQUOI NOUS EXIGEONS :

➡ L’interdiction totale de l’usage par les forces de l’ordre de toutes les techniques d’immobilisation susceptibles d’entraver les voies respiratoires.

➡ L’interdiction totale des armes de guerre en maintien de l’ordre (LBD, grenades GMD, GM2L et similaires).

➡ La création d’un organe public indépendant de la police et de la gendarmerie pour enquêter sur les plaintes déposées contre les agents des forces de l’ordre.

➡ La mise en place d’une réglementation qui associe la famille dès le constat de décès (autopsie autorisée seulement après un entretien de la famille avec les services de la médecine légale).

➡ La publication chaque année par le ministère de l’Intérieur :
• du nombre de personnes blessées ou tuées par l’action des forces de l’ordre,
• du nombre de plaintes déposées pour violence par les forces de l’ordre,
• du nombre de condamnations prononcées.

Et nous vous appelons toutes et tous à nous rejoindre
le 14 mars à Paris, pour la Marche de la Journée internationale
contre les violences policières

LAISSEZ-NOUS RESPIRER !
Vérité et justice – Pas de justice, pas de paix !

#LaissezNousRespirer !

Du soutien en peinture pour la famille de Hocine

Des photos nous sont parvenues ces deniers jours, témoignant que plus de 5 années après la disparition brutale de Hocine, tué menotté par un gendarme sur l’A35, il n’est pas oublié! Les sœurs de Hocine avaient essuyé les refus de la mairie de Colmar pour la réalisation d’une fresque en mémoire de Hocine dans le quartier où ce dernier a grandit, quelques mois après sa disparition… Lâcheté et complicité institutionnelle ordinaire… Une manière comme une autre de vouloir décourager la famille sur sa légitimité à s’exprimer, de salir la mémoire d’une victime, une forme de censure en somme… Pourtant aujourd’hui encore, la famille de Hocine, tout comme de nombreuses autres familles de victimes, refuse cette assermentation à l’oubli et au silence ! Les mémoires restent vivent, les histoires se partagent, les liens se font, les vérités éclatent, le combat contre les violences racistes et sécuritaires continue ! De Menilmontant à Colmar, en passant par Strasbourg, Hocine, présent !

5 ans du MFC1871 – 02/02/2020

Université de Strasbourg – 09/02/2020

84762786_781057065724002_628514050828926976_o

Université de Strasbourg – 09/02/2020

  • Rendez-vous le 09 mars à Strasbourg pour nous aider à confectionner de nouveaux t-shirts !
  • Rendez-vous le 14 mars à Paris, pour la Marche de la Journée internationale contre les violences policières.
    ➡️ Marche des Familles contre les violences policières

Retrouvez l’Appel des familles contre l’impunité des violences policières,pour l’interdiction des techniques d’immobilisation mortelles et des armes de guerre en maintien de l’ordre ➡️https://www.change.org/p/laissez-nous-respirer-appel-des-familles-contre-l-impunit%C3%A9-des-violences-polici%C3%A8res

86352734_260081668313259_6395220610280062976_n

15 février 2020 – Clermont Ferrand. Wissam toujours dans nos ❤️ http://www.justicepourwissam.com/

Hocine, 5 ans après…

Pour Hocine, tué le 26 août 2014 d’une balle dans la joue par un gendarme alors qu’il était menotté, on n’oublie pas.
Non-lieu rendu le 25 novembre 2015 par le parquet de Colmar, ordonnance confirmée par les juges d’instruction le 19 janvier 2016, on n’oublie pas.
Non-lieu rendu par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Colmar le 08 septembre 2016, on n’oublie pas.
Non-lieu rendu par la Cour de Cassation le 10 janvier 2018, on n’oublie pas.

La famille de Hocine a porté le dossier à la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), il est en cours de traitement, le chemin est encore long pour la reconnaissance, et l’arrêt des violences liées à l’appareil étatique et judiciaire, on ne l’oublie pas.

5 ans après, Hocine pour eux tu es mort et coupable de ta mort. Pour nous ton sourire et ta mémoire reste intacte, et nous inspire le combat

On n’oublie pas sa famille et ses proches en lutte contre le déni d’injustice.
Nous restons solidaires des familles, des personnes, des comités et des collectifs qui ne lâchent pas les bras face à la brutalité policière qui intimide, mutile et tue encore, et encore. Jusqu’à quand ?

A votre « légitime défense » de tuer, nous continuerons de répandre et répondre la « légitime défiance » et notre digne colère  via la mémoire et la solidarité. Nous continuerons de partager le sourire que vous n’effacerez jamais, celui de Hocine !

Pas de justice, pas de paix!

 

 

 

 

 

Badges de soutien au Collectif V&J pour Hocine Bouras

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons créé avec l’accord et la participation directe de la famille de Hocine des badges de soutien au Collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras. N’hésitez pas à nous en demander, à les porter et à les diffuser largement ( à partir de 1€ le badge ) Comme toujours, l’argent récolté servira, à la famille de Hocine pour le financement de l’avocat de la CEDH.

64963738_629751314169352_525131898796638208_n  65007099_388560045338794_94861559687282688_n

Depuis plusieurs années, nous produisons également avec le soutien de l’association Papier-Gachette à Strasbourg et de diverses personnes rencontrées au fur et à mesure des t-shirt de soutien au collectif. Il nous reste encore des t-shirts de couleur noir et des blancs de différente taille, ainsi que des débardeurs de toutes les formes et couleurs. Le prix de base de soutien est de 10€. N’hésitez pas à demander le votre.

 

 

Hocince, 5 ans après, on ne t’oublie pas!